Solutions novatrices pour l'inspection vidéo environnementale

Étude, Conception, et Fabrication de matériel

Aménagement pour la réhabilitation U.V

camion gainage(Voir la page sur la technique de pose aux U.V)

L’ensemble se compose d’un train de lampes U.V.

  • d’un enrouleur de câble motorisé,
  • d’un tube de rangement monté sur treuil électrique,
  • d’une armoire électrique gérée par automate
  • d’un pupitre de commande,
  • d’une armoire pneumatique également gérée par automate
  • d’un ordinateur pour la création de rapport

 

train_lampes_camion

 

En fin de travail, le train de lampes est rangé dans un tube en aluminium. Ainsi, l’opérateur n’a pas à le manipuler lorsqu’il est chaud.

Le tube est porté par une structure métallique coulissant le long d’un rail horizontal, lui même fixé à deux treuils électriques à commande déportée.
Cela donne toute liberté de mouvements à l’ensemble afin d’amener aisément et sans effort la sortie au-dessus du regard d’insertion et à hauteur souhaitée.
Un raccord rapide fixé au tube permet l’arrivée d’air comprimé pour le gonflage de la gaine.

Enfin, un capteur mesure en continu la pression interne, permettant ainsi l’asservissement et le contrôle de celle-ci.

 

armoire_gainage

 

 

 

L’armoire électrique contient

  • Automate de gestion des cycles
  • le circuit d’allumage des lampes
  • les capteurs de courant mesurant l’intensité dans chaque lampe
  • les variateurs de fréquence gérant le moteur de l’enrouleur et chaque moteur des treuils
  • les disjoncteurs qui protègent des surintensités (chaque lampe est couplée à l’un d’eux)
  • Un disjoncteur différentiel 30mA placé en entrée de l’armoire

D’autre part, l’opérateur peut intervenir à tout moment grâce à une dalle tactile qui permet :

  • De modifier le diamètre de la gaine et son épaisseur,
  • La vitesse et la pression souhaitées si différentes de celles de l’abaque,
  • D’allumer ou d’éteindre individuellement chaque lampe,
  • De démarrer ou stopper le gonflage de la gaine et le cycle de polymérisation.

camion_int_set_2

 

L’ordinateur va permettre d’une part de récupérer et d’afficher la vidéo en provenance de la caméra et, d’autre part, d’éditer un rapport complet à la fin du chantier. Ce rapport est généré automatiquement avec une première page contenant les informations générales du chantier comme l’adresse, la date, la longueur chemisée, etc…. Sur une deuxième page, l’ensemble des mesures prises pendant la polymérisation (vitesse, pression, températures et courants) sont rassemblées dans un tableau.