Solutions novatrices pour l'inspection vidéo environnementale

Étude, Conception, et Fabrication de matériel

Chemisage continu Aux U.V

gaine_interieurAVANTAGE DU PROCÉDÉ UV

TED a conçu un système entièrement géré par automate pour la pose et la polymérisation de gaines aux ultraviolets. Ce procédé possède bien des avantages, à commencer par le temps requis pour la réhabilitation complète de la canalisation.

Comparé au procédé classique par vapeur, la durée de l’intervention aux U.V. dure de trois à quatre fois moins longtemps, et à contrario n’implique pas une préparation de chantier trop lourde et contraignante.

En effet, les techniques à l’eau chaude et à la vapeur nécessitent un matériel conséquent (véhicules de type poids lourds, chaudière imposante, échafaudages, etc..), des moyens humains importants, et une mise en place fastidieuse.

Le système U.V embarque simplement un dispositif d’alimentation et de gestion compact, de ce fait, les moyens de mise en fonction s’en trouvent allégés, constituant un avantage indéniable pour les chantiers difficiles d’accès.

La chemise, constituée de fibre de verre imprégnée de résine polymérisable aux UV est tractée dans la canalisation à réparer puis obturée à son extrémité. Ensuite, elle est gonflée de sorte à être plaquée contre les parois.

Le train de lampes est alors amené à l’extrémité obturée. Une fois les lampes allumées, on ramène lentement le train de lampes jusqu’à son origine pour polymériser l’ensemble de la gaine.

 

camion_setTECHNIQUE DE POSE

La chemise, constituée de fibre de verre imprégnée de résine est tractée dans la canalisation, obturée à son extrémité, puis gonflée de sorte à être plaquée contre les parois. Le train de lampes est alors amené à l’extrémité obturée. Une fois les lampes allumées, on ramène lentement le train de lampes jusqu’à son origine pour polymériser l’ensemble de la gaine.

L’enroulement électrique, couplé à un codeur incrémental permet un retour autonome et asservi du câble afin d’obtenir une polymérisation totale et homogène de la gaine.

Géré par automate, ce dernier va recueillir les informations fournies par l’opérateur telles que le diamètre et l’épaisseur de la chemise. Les abaques vont alors permettre à l’automate de déterminer la cadence d’allumage des lampes au démarrage du cycle, ainsi que la vitesse d’avance du train de lampes.

 

train_lampes_camionÉQUIPEMENTS

Le train de lampes compose de neufs lampes UV de 500W reliées les unes aux autres par doubles cardans, ce qui confère à l’ensemble une maniabilité nécessaire à l’insertion dans la canalisation. Ces cardans sont protégés des agressions extérieures par des soufflets en silicone.

De plus, l’ensemble est fait d’aluminium, ce qui le rend léger et donc facilement maniable.
Chaque support de lampe possède deux jeux de trois roues à 120° montées sur lames ressort pour le centrage dans la canalisation.
Le remplacement des roues se fait rapidement et sans outil grâce à un système de clips.

TECHNOLOGIE EMPLOYÉE

En outre, différents capteurs sont insérés pour la mesure en continu de la température ambiante (par sonde PT100 en début et fin du train de lampes) et de la température de la chemise (par capteurs infrarouges).

Enfin, une caméra incorporée en bout et accompagnée d’un éclairage puissant à leds permet le contrôle permanent de la pose, notamment le contrôle du plaquage correct de la gaine contre les parois de la canalisation.